À la Conquête du Marché Caché !

À l’heure où les sites emplois (jobboards) cherchent à se réinventer, à l’heure du tout digital avec des applications qui nous géolocalisent et nous invitent à postuler en 1 clic, à l’heure de l’infobésité et de l’impatience, etc…
Et bien, rien ne change, car c’est toujours un peu le bordel sur le marché de l’emploi !

Qu’on se le dise :
La recherche d’emploi est un véritable casse-tête que l’on ait 20 ans ou 55 ans.

On entend tout et son contraire sur le web.
On voit tout et son contraire dans notre quotidien.
On parle de tout, à tort et à travers.
Alors que faire pour sortir du lot ? Pour trouver ce job tant attendu ? Pour rassurer ton banquier avec le bon vieux CDI ? Pour reprendre une activité et payer les factures ? Pour faire plaisir à ta mère qui s’inquiète de ton instabilité ?
Comme beaucoup, je suis persuadée que l’action amène des résultats et même des résultats positifs.
Oui, ça aide d’avoir un mari Motivateur (coucou chéri) !
Alors, au lieu de répondre sagement, bêtement à des annonces sur des sites emploi, au lieu de râler que le méchant recruteur ne te répond pas, au lieu d’en vouloir à la terre entière, au lieu d’utiliser les mêmes outils que tes parents et grands-parents, au lieu de faire « comme les autres », si nous cherchions des pistes et des idées autour de nous !

Ce n’est pas parce qu’on l’a toujours fait ainsi, que c’est une bonne chose !

Commençons par la définition et la mise en contexte du Marché Caché :

Le Marché caché recouvre l’ensemble des emplois qui ne font pas l’objet d’annonces dans les grands médias par les entreprises.
Le marché de l’emploi est, en France, composé de 30 % de marché manifeste, et de 70 % de marché caché. De plus, 80 % des candidats se battent sur le marché ouvert, le plus encombré, tandis que 20 % des candidats préfèrent le marché caché, le plus ouvert.
Cette situation démontre combien le marché caché (recrutements en interne, post-stage ou via les réseaux de contact) est encore très inconnu et mal exploité, alors qu’il est bien plus important que le marché ouvert.
Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est bien plus réactif, bien plus économique et bien plus qualitatif.
L’information, les candidats et les moyens de les contacter étant très facilement accessibles, beaucoup d’entreprises vont aller chercher les candidats visibles, actifs. Elles n’ont bien souvent même pas à aller chercher puisque les candidats viennent à eux. Que demande le peuple ?

Tu comprends bien que diffuser une annonce, sur le marché visible, avec son temps de latence, son coût de diffusion, puis son coût de traitement des centaines de CVs reçus, devient alors un dernier recours !
Voilà, voilà… comme dirait l’autre ! 
C’est bon, tout le monde a compris la définition ? Pas besoin de revenir dessus pendant mille ans…
Bon, maintenant que tu sais ce qu’est le marché caché, la question qui suit…

T’es mignonne Amélie, mais je le trouve comment ce Marché Caché ?

Non, la question, ce n’est pas comment je le trouve, mais comment je peux postuler différemment / toucher ma cible différemment et sortir du lot dans mes candidatures ou ma prospection grâce au marché caché.

Rappelle-toi, le marché ouvert c’est l’offre d’emploi, l’entreprise dit « coucou, on recrute » et ta candidature se retrouve noyée dans la masse. (Une offre sur l’APEC peut recevoir jusqu’à 700 CV…)
 Le marché caché, ce sont des indices, que tu vas aller chercher pour ensuite contacter l’entreprise et lui dire « toi, tu vas avoir besoin de moi, et je vais te dire pourquoi ». Oui, tu vas lui dire pourquoi elle a besoin de toi, parce que tu es positif et projectif et pas juste dans l’attente (d’une réponse).

Attendre le client, c'est pas mal, aller le chercher, c'est beaucoup mieux !

Concrètement, je te propose mon top 5 des meilleures pistes à exploiter pour que tu puisses contacter ton futur boss ou client grâce au marché caché.

Dernière aparté avant de rentrer dans le sujet…
Je n’aborderai pas le réseautage, bien qu’il fasse partie intégrante du marché caché. Cela fera l’objet d’un autre article car j’ai véritablement trop de choses à dire sur le sujet. Et tout le monde sait que je suis bavarde !
Tu es prêt.e ?
Allez go ! 😁

  • La Presse
  • Le site Nomination
  • Les Sites Emplois
  • Les événements networking
  • Google Maps

Comment ?
Que ce soit du 20 minutes, le Monde, Les Echos… l’idée est de t’intéresser au monde qui t’entoure.
Et Twitter, ça marche aussi !
D’ailleurs, tu peux me suivre : @Amélie_Favre

Pourquoi ? 
Tu peux repérer un lancement de produit, un rachat de société, un développement à l’international, bref, un élément qui va te permettre de contacter l’entreprise avec perspicacité et bon sens et ainsi sortir du lot.

Comment ?
Via les sites de l’APEC, de Focus RH, de Journal du Net, Les Echos, Acteurs Publics…

Pourquoi ?
Le site Nominations partage sur différents supports une liste de personnes nommées à un nouveau poste. Tu as, le prénom, nom, fonction et nom de l'entreprise... De quoi capter l'attention de ton futur boss, en le félicitant via un réseau social ou un courrier personnalisé (merci Hunter.io) de sa nomination.
Et hop, on postule malin !

Comment ?
Au lieu de faire une recherche par fonction, tu fais juste une recherche par secteur d’activité.

Pourquoi ?
L’idée est de devancer le besoin de ton entreprise cible en postulant via une candidature spontanée. Aujourd’hui, elle recrute un.e commercial.e, mais demain, elle aura peut-être besoin de toi !
Alors, c’est toujours bon d’anticiper !

Comment ?
Via le site ou l’application Meetup, via les événements Linkedin Local ou l’appli Shapr ou encore des salons métiers et secteurs, sans oublier les rencontres de fédérations professionnelles, et bien évidement l’actualité Alumni de ton école…

Pourquoi ?
En suivant des actualités métiers et secteurs tu peux rencontrer ton entreprise cible ! C’est bête comme tout… Tu dois aller là où ton entreprise cible va.
Et si l’entrée est payante, tu appelles un exposant, l’organisateur et tu discutes avec lui !
Bref, qui ne tente rien n’a rien !

Comment ?
Tu connais Google ? Tu connais Google Maps ? Bon, bin voilà… 
Plus sérieusement, tu te géolocalises devant ton PC et tu lances une recherche par mots clés.
Google Maps te présentera les entreprises à côté de chez toi, ou à côté de la ligne de métro qui t’intéressent.

Pourquoi ?
L’avantage principal est de chercher un emploi à côté de chez soi ou facile d’accès.
Si tu sais que tu veux travailler dans une entreprise sur la ligne 12 du métro, tu te balades avec Google Maps pour repérer les entreprises (Startup, TPE, PME, grands groupes) qui s’y trouvent et ainsi postuler spontanément.

Et aller, deux pistes bonus ! 

  • LinkedIn, Facebook, Twitter...
  • En aidant les autres...

Comment ?
En suivant des groupes d’entraide, des « influenceurs » emploi, des experts métiers, des spécialistes sectoriels…

Pourquoi ?
Parce qu’en restant connecté à la réalité, tu tomberas forcément sur des opportunités.
En te faisant connaître de certains groupes d’entraides sur FB et Twitter, tu dénicheras des contacts, des infos, des pistes de réflexions…
Bref, de quoi ouvrir tes chakras et rester vraiment en alerte !

Comment ?
En donnant un peu de ton temps à d’autres personnes qui sont dans le besoin, en partageant tes connaissances, en prenant plaisir à aider un plus jeune ou un plus vieux que toi, bref, en étant sympa et ouvert d’esprit

Pourquoi ?
Normalement, je ne devrais même pas l’expliquer, tellement ça tombe sous le sens… Mais bon…
Parce que ça devrait déjà te faire plaisir d’aider ton prochain.
Parce que ça va te faire sortir de chez toi, rencontrer du monde, parler, échanger, rire, découvrir.
Parce qu’en t’intéressant aux autres, tu vas apprendre des choses et peut-être avoir d’autres idées pour ta recherche d’emploi. Et surtout, parce que c’est le début du réseau !
Mais ça, c’est une autre histoire 😊

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui !
J’espère que ces quelques pistes t’aideront à rebooster ta recherche !

Répondre à des offres, c’est bien, mais ce n’est pas suffisant.
Tu as compris qu’il faut multiplier les techniques d’approches. Il en existe beaucoup d’autres.
Je t’invite à les partager pour que tout le monde puisse en profiter !

N’hésite pas à me retrouver sur Twitter @Amelie_Favre et sur Facebook via les pages MADIRCOM et TryMeUp.
On se dit à très bientôt pour de nouvelles aventures ! 💪

Sans titre

Amélie FAVRE GUITTET