Comment réussir son entretien d'embauche via Skype ?

Depuis plusieurs années, la pratique des entretiens par vidéoconférence s’est multipliée au sein des entreprises (petites et grandes) tout comme auprès des cabinets de recrutement.
Que vous habitiez en France ou en Papouasie Nouvelle Guinée, utiliser un outil comme Skype permet de gagner du temps mais aussi et surtout de répondre aux annonces qui sont de l’autre côté du globe. La chasse de talents devient donc mondiale. Peut importe où vous avez grandi, vous êtes potentiellement un talent que l’on peut sourcer à l’international.

Tout comme un entretien physique se prépare, l’entretien Skype se prépare également, avec néanmoins quelques aménagements spécifiques, dus à cet outil qui remet en cause les notions de temps et d’espace.
Voici donc quelques basiques, qui sont souvent des rappels évidents, mais qu’il est toujours bon de rappeler !

Votre interlocuteur est connecté, l’appel est lancé… Respirez vous êtes filmé ! 📽
On le sait bien, vous allez être un poil nerveux !

 ○ Mais il faut soigner votre communication non verbale, car vous serez jugé dessus.
  90% de ce que retient un recruteur concerne le timbre de votre voix, vos gestes, votre attitude. Donc, il est vivement recommandé de sourire, de faire des signes de la tête pour acquiescer, de ne pas trop toucher ses cheveux, de ne pas mettre les mains devant la bouche ou pire dans le nez (c’est du vécu), de se tenir droit et non pas avachi dans le fauteuil, de regarder votre webcam plutôt que vous sur l’écran ou votre portable…
  Skype vous permet de masquer la fenêtre de votre propre image, mais je vous conseille de la laisser ouverte, au moins pour garder un œil sur l’arrière-plan et votre posture… mais juste un œil ! Pas tout l’entretien… C’est la webcam qu’il est conseillé de regarder, car ainsi votre interlocuteur a l’impression que vous le regardez dans les yeux. Pas de panique, si vous n’y arrivez pas, regardez au moins son écran !

 ○ Penser à partager l’écran en deux : une partie pour voir l’image de votre interlocuteur et l’autre pour y rendre disponible des notes que vous auriez écrites préalablement et ainsi appuyer votre argumentation. Vous pouvez notamment mettre sur un document les questions que vous souhaitez poser, les points clés de votre présentation, quelques chiffres, les missions de l’annonce, des infos sur l’entreprise, etc. Ces notes doivent vous permettre de vous détendre et de rester concentré sur l’entretien. Il est évident que vous ne les lisez pas bêtement

 ○ A la différence d’un entretien en face à face, Skype peut planter toutes les dix minutes. Il faut vous y préparez et ne pas vous énervez parce que la technique plante… Vous restez calme et vous reprenez le fil de la discussion avec humour mais professionnalisme.

 ○ Skype dispose d’un espace «chat» ou vous pouvez envoyer un message «en live» au recruteur. Profitez-en pour lui communiquer CV, liens vers un blog, tableau de vos résultats business, liens vers certaines de vos actions disponibles sur la toile…
Cet espace de dialogue est également important, si pour une raison ou une autre, vous perdez la connexion, le son devient moins bon, vous pouvez envoyer un message à votre interlocuteur.

Clôturer un entretien Skype n’est pas toujours facile, car à l’inverse d’un entretien physique où votre interlocuteur se lève et vous tend une poignée de main, Skype demande un autre usage
Vous remerciez votre interlocuteur pour le temps accordé, vous confirmez votre intérêt pour la mission, vous vous renseignez sur la suite du processus de recrutement et vous souhaitez une bonne journée sans pour autant faire «coucou» à la caméra.

La fenêtre Skype est ferméeYoupi c’est fini ! Haha non non non… Loin de là mon ami !
○ Déjà, vérifiez bien que vous n’avez pas juste coupé la webcam mais bien raccroché la conversation… Vous pourriez avoir des surprises.

○ Que vous cherchiez un stage, un VIE, une césure, un CDD, un CDI… vous devez impérativement envoyer un mail de remerciementLors de ce mail, vous allez remercier pour la disponibilité, l’écoute, l’intérêt qu’il porte à votre profil mais surtout lui faire un résumé de l’entretien: ce que vous avez compris du poste, de l’enjeu stratégique de vous accueillir dans tel ou tel service, des attentes de votre hiérarchie, de vos collègues, des clients, de comment vous allez y répondre et de ce que vous apportez à l’entreprise.
Enfin, vous terminez avec des mots, des verbes positifs en lieu et place de la formule d’un autre temps «Dans l’attente, veuillez agréer, Monsieur, Madame, blablabla», que l’on transforme en «Je serai ravie de vous rencontrer prochainement dans vos bureaux pour rencontrer l’équipe et contractualiser notre collaboration».

Et voilà, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, vous êtes devenu un pro des entretiens Skype ! 🙂

Sans titre

Amélie FAVRE GUITTET