Discriminer sans s’en rendre compte

« Aujourd’hui, j’ai discriminé »

Cette phrase, nous pourrions tou.te.s la dire régulièrement. La discrimination n’est pas seulement l’affaire de quelques xénophobes, homophobes, etc. C’est notre affaire à tou.te.s, car nous discriminons quotidiennement, sans nous en rendre compte.

Aujourd’hui, je vous propose de prendre conscience de ce phénomène, grâce à deux études scientifiques. La première1 est une expérience en laboratoire, tandis que la deuxième2 fait directement écho à notre vie quotidienne.

Discriminer, est-ce normal ?

La première étude1 est un classique de la psychologie sociale. Elle utilise des groupes minimaux, c’est-à-dire des groupes créés de toutes pièces pour l’expérience, sur des critères arbitraires.

 

Lire l’article :

Discriminer sans s’en rendre compte

 

Source : laboragora.com

 

Comments are closed.